Nouvelle série d’articles, consacrée aux paris sportifs : leur dimension culturelle, prospective, l’utilisation de la data, les enjeux éthiques, ses acteurs français, etc. On commence par une interview de la révélation Twitter de ces derniers mois dans le domaine : Les Sales Tips.

3ScfcQhv_400x400.jpg

Les Sales Tips, c’est qui, c’est quoi ?

LST : Les Sales Tips c’est une bande de potes au départ, qui adore parler de football et débattre de sport en général. Niko et moi (Bass) on parie pas mal, donc le but c’était de proposer des tips et en même temps de parler et débattre de notre passion commune. Avec Majdi on est les 3 à l’origine du projet, ensuite Iyad nous a rejoint.

Je vous ai découvert pendant Roland Garros, mais vous avez vraiment beaucoup travaillé pour la Coupe du Monde : vous êtes multi-sport mais le football est votre sport de prédilection ?

Bass : Évidemment le football c’est incomparable mais avec Niko j’adore parler NBA et Tennis également.

Niko : Football en principal mais absolument tous les sports, avec tennis, basket, NFL, F1 et sports de combat pour moi. Aussi le rugby il faut l’avouer.

Majdi : Pour ma part, je ne m’intéresse qu’au football et parfois j’aime bien regarder et commenter les compétitions de lancers de javelots.

Iyad : Le football est très loin devant. Le basket et la NBA m’intéressent aussi également, même si les horaires tardifs des matchs ne facilitent pas la tâche.

Quels sont vos sports, vos compétitions et vos types de paris préférés ?

Bass : Je ne mise que sur les sports que je regarde donc essentiellement du foot avec les 5 gros championnats, mais aussi de la NBA et du tennis (des 500 aux grands chelems). Perso mes paris préférés sont sur les buteurs. Ensuite je parie pas mal sur les vainqueurs secs et les live bets.

Niko : je mise sur tout ce que je pense « maîtriser » et je suis friand des combinés. Outre les 5 grands championnats, mes compétitions favorites sont Champions League/Grands chelems et le Tournoi Olympique de basket.

Majdi : Comme mes collègues, je kiffe la Champions League qui est la plus belle des compétitions bien sûr. Et j’aime également beaucoup la ligue 1, rien ne vaut un beau Metz-Troyes, un samedi soir à 20h dans le multi-ligue 1 de notre ami Smaïl Bouabdellah.

Iyad : Je parie également sur ce que je regarde, ce qui rajoute la dose de stress nécessaire quand il n’y a pas une équipe que j’aime, le match devient plus piquant. La Champions League est le top, en terme de jeu et d’intérêt, il n’y a pas mieux en Europe. La Coupe du monde apporte moins en terme de jeu, mais son unicité compense certaines failles dans cette compétition. Je suis énormément la Ligue 1, la Premier League, en terme de spectacle, et la Série A, qui s’est avérée passionnante cette saison, et qui s’annonce encore meilleure pour 18-19. La ligue 1 est incontournable pour nous, et c’est, à coup sûr, le championnat que l’on connait le mieux. Au niveau des paris, le Live Bet est top, mais pour de bons gains, les combis dits « safes » sont intéressants et permettent de monter la mise à au moins x6-7.

Comment vous travaillez pour préparer vos paris ? Il y a beaucoup d’analyse, vous vous basez sur des observations directes, des statistiques, comment ça se passe ?

LST : Globalement on essaye d’analyser les dynamiques en cours, le style de jeu des équipes avec bien sur une part de feeling. On lit pas mal la presse étrangère également, histoire d’être au taquet niveau information. Après on regarde beaucoup de matchs aussi, on se fait naturellement nos propres idées et analyses. Les statistiques sont bien sûr très importantes surtout pour nous tipsters, on les analyse et on choisit les plus pertinentes que l’on propose par la suite dans nos Tipcasts.

Du point de vue du parieur sportif, elle était comment cette Coupe du Monde ?

LST : HORRIBLE. Le départ était excellent mais après la 3ème journée c’est parti en vrille. Heureusement on s’est bien rattrapés sur la finale.

À un niveau plus général, vous chiffrez votre taux de réussite, vos gains, etc ? A titre personnel, quels ont été vos meilleurs et vos pires paris depuis que vous avez créé LST ?

LST : On n’a pas les stats exactes, mais on doit être en moyenne (avant la CDM) à du 35/45 % de réussite avec des cotes moyennes à 2 voire plus.

Bass : Dur de se rappeler des tips vu leur nombre. Perso j’ai passé un Corée du Sud et -2.5 but vs l’Allemagne qui était à plus de 35 si je me souviens bien. Dans les pires ? Je pense que la CDM et Wimbledon ont fait pas mal de dégâts.

Niko : Une cote à 21 en meilleur, en pire une journée noire en C1.

Iyad : Contrastée pour la Coupe du Monde. Plusieurs bons tips et de grosses désillusions, mais il a été possible de se démarquer, avec par exemple, des tips indépendants du résultat. Je me souviens d’une côte que j’avais rentrée à 15 lors de mon arrivée, sur les matchs en Europe du week-end. Souvent de bonnes cotes rentrées sur des combis safes, ou de grosses cotes en live.

On l’a vu pendant la CDM, vous faites pas mal de podcasts, assez longs, en combinant paris sportifs et débats classiques de passionnés : pour l’instant vous êtes satisfait de ce format, vous avez de bons retours ?

LST : En fait on kiffe tellement débattre qu’on ne voit pas le temps passer. Au départ des Tipcasts on ne voulait pas que ça dépasse les 25 minutes mais force est de constater qu’on est des sales pipelettes ! On reste satisfait du résultat parce que c’est une passion et on n’a pas forcément envie d’être sous la pression du chrono. Ce format nous laisse énormément de liberté au final. Beaucoup apprécient les débats, d’autres espèrent des formats plus courts : on reste quand même sympa parce qu’on précise régulièrement à quel moment on fait notre Recapitulatips.

Par rapport à d’autres comptes de « tipsters », on remarque l’audace de vos paris, vous n’hésitez pas à proposer de belles cotes ou de gros combinés. Est-ce parce que vous êtes gratuits donc avec moins de « pression » ou de « responsabilités » vis à vis de votre communauté ? Ou simplement votre « style » ?

Bass : À ce niveau c’est du cas par cas, on a tous des styles et des types de paris plutôt différents. C’est vrai que globalement on essaye de tenter des coups, d’une part parce que pour un auditeur écouter une émission d’une heure pour avoir des cotes à 1.20 ce n’est pas intéressant, d’autre part parce qu’on essaye de s’adapter à tout type de parieurs que ce soit celui qui mise 10K ou celui qui met 5 euros. Pour le mec qui met 5 euro c’est pas trop kiffant de proposer une cote à 1.20 pour se faire 1 euro de marge.

Iyad : On s’adapte aux gens, en proposant toutes sortes de cotes (avec des lectures de matchs différentes) mais pour ce qui est de nos propres paris et intuitions : c’est de l’audace pure, surtout dans le « milieu » du pari.

Niko : Je dirai plus que de l’audace, c’est totalement notre style de paris. On a la pression, puisqu’on joue notre argent. Au final, on n’est pas dans une démarche fun avec ça : l’objectif c’est de gagner des sous ! Certains ne comprennent pas d’ailleurs notre style, mais reste que combiner 6 matchs pour une cote de 2.50, c’est plus choquant que 4 matchs à 10. Le travail d’analyse fourni est justement fait pour expliquer nos choix, quand on sort en dernière journée de L1 « Nice mène à la MT/OL gagne en fin de match » coté à 15, il y a une réflexion derrière, deux équipes analysées pour proposer LA grosse cote du week-end.

Majdi : Je pense que l’on a chacun notre manière de tipser, notre style propre et c’est cette diversité de tips qui plaît à nos followers. On se laisse une certaine liberté et c’est ce qui nous fait kiffer. Maintenant, proposer des cotes à 1.30 à nos followers, je n’y vois clairement pas d’intérêt, on laisse certains comptes VIP s’en charger.

Sur le football, quels sont vos conseils généraux en terme de paris ? Vous avez des bons “spots » ? Comment bien parier en live ? Et inversement que faut il éviter ?

LST : Ne pas se fier aux cotes. Une grosse erreur que font les parieurs, c’est de se dire « telle équipe est cotée à 1.10 donc forcément c’est safe » même si la probabilité est forte il y a des paramètres propres au sport qui font que rien n’est totalement prédictible. Comme autre conseil, on dira qu’il faut toujours vérifier les compos (surtout lorsqu’on bet sur les buteurs). Pour le live c’est particulier, déjà un conseil, ne pas parier bourrer c’est con à dire mais on a vu beaucoup de mecs perdre des thunes bêtement en pariant en live bourrés, ensuite ne parier en live que si on regarde le match et pour terminer ne pas sous-estimer l’aspect mental : combien de fois on a vu une équipe dominer son adversaire et se prendre un but stupide en contre ? En général dans ce cas de figure le but de l’équipe dominée est deux fois mieux coté que celui de l’équipe qui domine alors pourquoi ne pas tenter le coup ? Idem sur le tennis, on voit tellement de joueurs se procurer des balles de break et ne pas réussir à les convertir, se retrouver menés 5/4 service à suivre et perdre le set bêtement. En regardant le match on peut parvenir à voir la tendance et parfois aller contre les prévisions peut alors s’avérer très profitable.

Par rapport à d’autres comptes de « tipsters », on note également deux choses 1) vous êtes 100% gratuits 2) vous n’avez pas de partenariats avec des sites de paris sportifs : c’est un objectif d’être en lien avec un site à l’avenir ?

LST : Aujourd’hui, nous n’avons effectivement pas de partenariat avec des sites de paris sportifs. Ce n’est pas un objectif ni une finalité mais nous ne serions pas contre, ce serait surtout le moyen de remercier nos followers pour leur confiance en leur faisant bénéficier de bonus ou cadeaux.

Un mot sur votre collaboration avec 1KAPART ?

Niko : S’agissant d’1KAPART, la collaboration s’est faite naturellement. Pierlo est un de mes premiers amis sur Twitter, on se connait depuis énormément d’années et on n’avait d’autres projets musicaux à la base. Et on aime beaucoup l’esthétisme, 1KAPART et nous, nous nous comprenons totalement dessus.

Quels sont vos projets pour la saison ?

LST : On espère faire du sale la saison prochaine ! Plus sérieusement, nous aimerions continuer à agrandir l’équipe et à développer nos Tipcasts. Nous avons également une autre envie, c’est de commencer à proposer du contenu vidéo.

Twitter / Soundcloud

1KAPART